Voyage au Mexique – Episode 1: Tulum, conseils et bonnes adresses

12
183
views
Tulum voyage

J’ouvre cette parenthèse de voyage idyllique pour essayer de vous réchauffer un peu en ces temps de grand froid.  J’ai mis un peu de temps à écrire cet article entre la fin des exams, les vacances d’été, un job sur un bateau avec très peu de connexion Internet, la recherche d’un travail etc…mais me revoilà pour vous parler du dernier voyage à l’étranger que j’ai fait et un des plus beaux pays que j’ai eu l’occasion de visiter : le Mexique.

Après plusieurs années à avoir nourri le rêve de partir au Mexique, ce rêve s’est réalisé en mai 2016 pendant 10 jours avec mon amoureux. J’avais déjà pris mes billets pour y aller en 2013 lorsque je vivais aux Etats-Unis mais au final j’étais rentrée en France plus tôt que prévu donc je n’avais pas pu découvrir le Mexique et plus précisément la péninsule du Yucatan, à l’est. Contrairement à notre voyage en Thaïlande, on a décidé de moins se déplacer (quit à visiter moins de lieux) et de se restreindre à 3 villes : Tulum, Mérida et Playa del Carmen pour plus en profiter. Adeptes des voyages en bus, nous n’avons pas loué de voiture. On s’est déplacés en bus de la compagnie nationale ADO entre ces 3 villes et pour les excursions, sinon nous prenions les colectivos (vans).         

 

JOUR 1 – Arrivée à Cancun

Cancun Street Art
Street Art à côté de l’auberge

 

Après avoir accueilli mon amoureux à l’aéroport de Cancun, nous déposons nos valises à l’ hostel Haina (auberge de jeunesse) le soir même pour se reposer après un long voyage. On a seulement pris le temps de dévorer quelques quesadillas et pina coladas pour fêter le début du voyage avant d’aller se remettre du décalage horaire. On avait choisi cet hostel pour son prix, ses avis et aussi pour sa proximité avec la gare routière de Cancun qui nous permettait de la rejoindre à pieds le lendemain matin pour prendre le bus: Direction Tulum. On a acheté directement nos billets à la gare avec quelques minutes d’avance car il y en a de nombreux tout au long de la journée. On ne voulait pas rester à Cancun, ces hôtels all inclusive très américanisés ne nous faisaient pas rêver.

JOUR 2 – Découverte de Tulum, ses plages et la nourriture mexicaine.

Tulum était une des premières destinations que je voulais visiter. Cette ville est réputée pour son côté écologique et est beaucoup moins touristique que Cancun. En arrivant on se dépêche de trouver un petit bar/café pour avoir du wifi et contacter la manager du studio que nous avons loué sur Airbnb car il n’y a pas de wifi à la gare routière de Tulum. On a de la chance de tomber sur un mignon petit bar avec une cour extérieure fleurie qui nous donne un avant goût vraiment zen de cette ville.

Café Tulum

airbnb-piscine-tulum

 

 

 

Nous choisissons d’aller à notre studio en taxi pour ne pas faire attendre notre hôte mais au final tout le centre « El Pueblo » peut se faire à pieds. Je reviendrai dans un autre article sur les logements de ce voyage au Mexique.

 

Après l’épisode orageux, on arrive enfin à la plage en taxi. Il faut savoir qu’à Tulum il y a d’un côté la plage et les hôtels de « rêve », et de l’autre le centre-ville, là où se situe notre logement. Les deux sont distancés d’environ 3 kilomètres. On prend un taxi pour ne pas perdre trop de temps et en profiter au maximum mais sinon il y a une piste cyclable tout le long de la route qui les sépare, et qui permet de profiter encore plus du soleil tout en se déplaçant.

restaurant plage tulum

Il fait beau mais quand même un peu nuageux et il y avait pas mal de vagues. On décide de profiter de la gastronomie mexicaine (que j’aime tant) au bar/restaurant Los Pescadores. C’est l’endroit où l’on a mangé les meilleures quesadillas de notre vie. J’ai d’ailleurs pu en entendre parlé par Monsieur pendant les 10 jours. On a jamais réussi à en trouver d’aussi bonnes durant tout notre séjour.

On se promène le long de la plage qui nous laissait bouche-bée tellement la mer était bleue avant de rentrer profiter de la piscine de l’appartement. Le soir on rejoint une amie pour déguster quelques margaritas au bar le Batey, très réputé pour sa vie nocturne animée et ses concerts et profiter de la vie de la nuit du centre qui est plutôt calme.

JOUR 3 – Akumal pour nager avec les tortues

Plus d’un jour et demi qu’on est là, les margaritas sont bonnes, les tacos aussi mais la vie sous marine commence à nous faire de l’oeil. C’est aussi les vacances, alors j’avoue on a du mal à sortir du lit king size. On se renseigne à la gare routière pour savoir comment aller à Akumal. C’est l’endroit où il faut se rendre pour se baigner dans la mer à côté des tortues en liberté. Il y a très peu de bus Ado qui y vont. Le prochain est dans quelques heures. En attendant, on décide de s’équiper de nos propres masques et tubas en les achetant dans un magasin du coin spécialisé  dans ce genre d’équipement. Le snorkelling est une activité que j’avais découverte en Thaïlande  et que j’avais hâte de renouveler lors de ce nouveau voyage. Je sais aussi qu’on en refera plus tard dans d’autres pays donc autant investir dans du bon matériel qui sera utilisé de nombreuses fois.

En attendant l’heure de départ du bus on prend des forces avec un brunch plutôt copieux au restaurant La Quérida. Je vous recommande cette adresse. On est revenus plusieurs fois et on a pas été déçus. Tout était délicieux : fruits, jus, omelettes, pizzas, guacamole …

brunch-tulum

13h : Direction Akumal en bus (27 pesos par personne) où il faut bien surveiller l’arrêt car personne ne nous prévient quand on approche Akumal. Heureusement j’avais enregistré la carte avec Google Maps sur mon smartphone car ça nous permettait de nous repérer au fur et à mesure qu’on avançait afin de ne pas louper l’arrêt. En arrivant,  on marche quelques centaines de mètres et l’on se fait accoster par quelques rabatteurs. L’un d’entre eux essaye de nous faire croire qu’on ne pourrait pas aller nager avec les tortues ou qu’on ne pourrait pas passer l’entrée suivante si on ne le payait pas, et qu’en plus il fallait absolument louer son équipement. J’avais déjà lu pas mal d’avis sur cet endroit qui est assez touristique, et on a eu raison de bien insister pour continuer sans lui.

Nous continuons d’avancer pour rallier la plage en traversant le complex hôtelier. Nous nous faisons encore aborder par un autre rabatteur, qui n’en avait pas du tout l’air au premier abord.  Il nous accompagne suit jusqu’à la plage pour que l’on paye et qu’il nous emmène à un endroit sûr de la mer où l’on verrait des tortues. On refuse.

Il y a plusieurs zones à Akumal : une pour les simples baigneurs, une autre pour ceux qui ont payé pour voir les tortues.

On ne paye pas et on réussit quand même à nager à 1m d’énormes tortues. Elles viennent nous rencontrer à la surface de l’eau de temps en temps. Ce fut assez impressionnant ! Peut être que si on avait payé on aurait pu en voir davantage mais le rabattage nous a pas mal refroidi. Qu’il y en ai 2 ou 10, le peu que l’on ai vu nous a fasciné.

Quelques jours plus tard on a rencontré quelqu’un qui nous a dit qu’il n’aurait pas fallu venir à droite vers cette plage mais qu’il aurait fallu continuer vers la gauche. Tout au bout il y aurait un restaurant où l’on pourrait également nager avec les tortues. On n’y est pas retournés donc on ne peut pas confirmer. Mais si vous y aller n’hésitez pas à nous dire dans les commentaires.

Le soir on dîne au restaurant la Malquerida(Calle Centauro) où nous dégustons de très bons tacos de poisson. On a ensuite le droit à avoir un groupe qui vient chanter quelques reprises.

Jour 4: Cenotes et ruines de Tulum.

On se lève plus tôt pour aller explorer le Gran cenote. La péninsule du Yucatan est réputée pour ces nombreux puits naturels d’eau douce. Les cenotes se sont formés  il y a des millions d’année lorsqu’une une astéroïde a percuté la Terre. L’impact a créé ces cavités sous-terraines et la pluie a agrandi ces puits au fil du temps. « Cenote » vient du mot maya dzonot qui signifie « grotte d’eau« . Il n’y a pas de lac ou de rivière dans cette région, c’est la seule source d’eau douce que l’on puisse trouver… Mais il y en aurait 10 000 au total dans la péninsule du Yucatan !

cenote-tulum-mexique

Le Gran Cenote est à seulement 3km du centre. Nous louons des vélos de 9h jusqu’à 18h, afin de se déplacer toute la journée. Il ne s’agit pas de vélos en super état, ils sont bien décorés de rouille. 😀 Pour s’y rendre il y a qu’une seule et grande avenue, sans piste cyclable et sans marquage au sol. Les véhicules roulent très vite. Il ne faut pas être surpris en arrivant sur cette grande avenue et bien tenir sa droite. J’ai le droit que ma chaîne saute 2 fois sur ces 3 kilomètres. Les ouvriers mexicains se trouvant pas très loin de nous ont été très gentils de venir nous aider à remettre ma chaîne la première fois. La deuxième fois, c’est carrément un automobiliste qui s’arrête et qui utilise je ne sais quelle clé et quel produit pour réparer le vélo comme il se doit. Malgré cela, on ne regrette pas du tout d’avoir louer des vélos, on est beaucoup plus indépendant, et à chaque arrêt il y a tout ce qu’il faut pour les attacher.

On a bien fait d’arriver pas tôt, vers 9h30, il n’y avait presque personne, 10 personnes maximum. Je suis agréablement surprise par la beauté de ce lieu si beau et si calme à cette heure là. On aperçoit quelque tortues et j’essaye de les suivre comme je peux. L’eau est très froide, c’est difficile de rester longtemps dedans sans bouger. Il vaut vraiment mieux venir tôt si vous souhaitez pouvoir nager comme vous le voulez car ce n’est pas toujours très large.

Il y a aussi des personnes qui viennent en groupe avec des tenues de plongée et leur lampe frontale, plus pratique pour aller au font de la grotte.

Gran cenote mexique

Cenote Mexique

Tortue Mexique

Infos pratiques :

  • l’entrée est à 100 pesos par personne.
  • Je n’ai rien vu pour acheter à manger, donc il vaut mieux prévoir d’emmener votre  encas si vous souhaitez manger sur place.
  • Si vous voulez changer de tenue il y a des toilettes sur place.

Après ce cenote, nous décidons d’en voir un autre un peu plus loin du centre, toujours sur cette même et grande avenue en direction de Coba mais je ne vous le conseille pas. L’eau est encore plus froide et on ne voit rien sous l’eau.

Pour le déjeuner nous nous dirigeons vers la plage de Tulum là il y a tous les complexes hôteliers. On déjeune au restaurant le Mateo’s, un très bon rapport qualité/prix, un large choix de tacos et un très bon accueil. Il n’y a pas la vue sur la mer, mais les prix sont plus abordables que dans d’autres restaurants du coin.

Après le déjeuner  on va visiter les ruines de Tulum. Ce site archéologique maya comprend différents bâtiments datant du XIIIe siècle très bien préservés. Les ruines mayas de Tulum comptent parmi les vestiges les plus mystérieux suite à l’arrivée des colons espagnols sur la péninsule du Yucatán. La visite se fait en 1h  à peu près, il n’y a pas énormément d’explications sur le lieu. Si vous voulez vous pouvez descendre et avoir accès à la mer donc prévoyez un peu plus de temps  si vous voulez faire une petite baignade. Le site ferme à 17h et les gardes sont là pour vous diriger vers la sortie un quart d’heure avant.

 

Voyage Tulum Tulum voyage Ruines Tulum The Frenchie Abroad Mexique Ruines Tulum Voyage Tulum Ruines Tulum The Frenchie Abroad Ruines Tulum The Frenchie Abroad voyage tulum

iGUANE MEXIQUE

Jour 5 : Farniente

Pour notre dernier jour, on hésite à aller aux grottes de Coba, puis finalement on décide de profiter de la plage de Tulum. En rentrant, on s’aperçoit qu’au bout de notre rue, il y a différents street-art. On s’empresse de s’arrêter pour les capturer.

Plage MexiqueSponge Bob Street Art Mexique Street Art street art tulum Tulum Street Art Mexique Street Art The Frenchie Abroad

 

A savoir :

– les pourboires : comme Aux Etats-Unis, les serveurs attendent que vous leur donniez des pourboires à chaque service. Il faut compter 15% du prix total de votre note.

– Échanger de l’argent : sur l’avenue principale de Tulum vous trouverez de nombreux endroits pour échanger de l’argent. Le mieux est d’échanger directement à la banque Scottiabank tout au bout de cette avenue, où le taux est plus intéressant. Lorsque nous y étions, 17 pesos valaient 1 dollar américain contrairement aux petits services de rue où nous avions que 15 pesos pour 1 dollar.

– Les taxis : Il y a des taxis partout et ils sont très accessibles. N’hésitez pas à demander votre chemin avant de monter dedans et surtout fixer le prix de la course avant. Ils n’ont généralement pas de « meter ».

Tulum street art the frenchie Abroad

Bar Tulum Mexique

 

Pour ce voyage, nous nous sommes aidés du blog de Elsa & Max, mais nous avons dû nous restreindre de certaines activités qui étaient un peu trop chers pour nous. Tulum est une ville très agréable pour se reposer et pour profiter de la vie sous marine. Je vous conseille de venir faire un tour dans le centre « el Pueblo » même s’il n’y a pas grand chose à visiter, c’est ici qu’on peut profiter de restaurants qui offrent de très bons menus à des prix moins élevés que sur le bord de mer. Si vous souhaitez ramener des souvenirs, vous aurez le choix entre de nombreuses boutiques, où vous pourrez négocier les prix. El pueblo est très sécurisé, nous n’avons vu aucun acte qui nous a mis mal à l’aise ou en insécurité.  Les locaux étaient très accueillants, toujours à votre écoute et prêts à discuter.

12 COMMENTS

  1. J’aurais adoré nager avec les tortues et dans les cenotes <3. Nous avions nagé avec des tortues à Hawaii par "erreur" (il est formellement interdit par la loi américaine d'être à moins de plusieurs mètres d'une tortue, elles sont protégées) et j'en garde encore aujourd'hui un superbe souvenir. Un jour, j'irai au Mexique :).

    • Ha je ne savais pas qu’aux USA c’était interdit. Oui c’est assez incroyable de les voir nous approcher de si près. Je te souhaite en tout cas que tu puisses renouveler cette expérience au Mexique 🙂

  2. Superbes photos pour illustrer un voyage qui semble être magnifique! Le Mexique me fait rêver ! Ce soleil me donne encore plus envie 🙂 J’ai adoré ton article!

    • Haha, j’espère qu’il te donne des bons conseils. Pour moi c’est un des meilleurs pays que j’ai pu visiter. Merci en tout cas. C’est sûr que je ne m’attendais pas à voir du street art à Tulum 🙂

  3. Le Mexique, voyager sur les pas de Frida Kahlo, plonger dans une cenote .. une destination qui fascine (dommage que les billets d’avion soient aussi chers)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here