Comment devenir au pair aux Etats Unis

aupair-voyage-grandcanyon
Temps de lecture estimé 8 minutes

Il y a quelques années, j’ai décidé de prendre mon envol pour 1 an aux Etats-Unis afin d’améliorer mon anglais. J’ai choisi les Etats-Unis car c’était un pays qui me faisait rêvé depuis que j’étais toute petite, et quite à partir longtemps autant partir loin, dans un pays qui offre un large choix de destinations à visiter pendant les week-ends et vacances. J’avais déjà entendu parler du programme « au pair » mais plus particulièrement en Angleterre. Quand j’ai vu que le programme existait aussi pour les Etats-Unis et présentait plus d’avantages, je me suis décidée de partir réaliser mon rêve, celui de vivre aux Etats-Unis.

Si l’envie de voyager vous donne envie, que vous avez toujours rêvez d’aller aux Etats-Unis ou encore que vous souhaitez améliorer votre anglais, la solution au pair est un bon moyen pour atteindre tous ces objectifs pour un coût financier intéressant. Je vous livre dans cet article toutes les démarches et explications sur ce programme d’échange culturel qui peut changer votre vie !

Miami-voyage-aupair

 Au pair, ca consiste en quoi exactement ?

Etre au pair aux US c’est vivre dans une famille américaine pour s’occuper des enfants. Les tâches consisteront à vous occuper des enfants au quotidien: les lever, habiller, nourrir, conduire à l’école et à leurs activités, jouer avec eux…Vous devrez aussi aider aux tâches ménagères les plus simples. (Ce n’est pas une partie du contrat aux Etats-Unis contrairement à l’Angleterre) Beaucoup de familles américaines ont des femmes de ménage. Mais c’est naturel de débarrasser la table des enfants qu’on vient de s’occuper.

En étant au Pair aux USA, vous travaillerez 10 par jour et 45 heures par semaine maximum. Vous disposerez d’un jour et demi de congé par semaine et d’un week-end complet de congés par mois au minimum. Vous pourrez très bien être dans une famille qui ne vous fait pas du tout travailler le weekend ou exceptionnellement. Vous aurez le droit également à deux semaines de congés payés dans l’année. Vous serez nourri, logé, blanchi, vous percevrez un salaire d’environ 197,75$ par semaine. Vous aurez votre propre chambre. Contrairement à l’Angleterre, vous ne pouvez pas partir pour quelques mois seulement. Le programme est pour un an. Vous pourrez revenir avant la fin de l’année si ça ne se passe pas bien, mais bien sûr les frais de l’agence ne vous seront pas remboursés. Sinon vous pourrez également,  en parlant avec une personne référente de votre agence présente près de chez vous aux Etats-Unis, demander à « rematcher  » : c’est-à-dire changer de famille.

Pour être au pair aux USA, il faut réunir plusieurs conditions :

–       avoir entre 18 et 26 ans

–       avoir un casier judiciaire vierge

–       avoir fait au minimum 200h de babysitting que vous pouvez justifiées

–       être titulaire du bac

–       avoir un niveau anglais « suffisamment bon »

–       avoir le permis de conduire (pas obligatoire) mais vivement recommandé

–       aimer s’occuper des enfants c’est mieux aussi ( 😉 )

Santa Monica

Si vous réunissez toutes ces conditions et que vous êtes toujours motivée dans ce projet vous pouvez maintenant vous lancer dans les démarches pour trouver une famille. Les Etats-Unis étant un pays très règlementé en matière d’immigration, il est mieux d’arriver dans le pays avec un visa « J-1 au pair » et pour cela il faut passer par un organisme.

Comment choisir son organisme ?

Il existe différents organismes ou agences de placement. Les plus connus sont Au Pair in America et Cultural Care.

Pour les choisir il faut comparer leurs tarifs et leurs services. Elles doivent vous accompagner et vous aider dans les démarches de visa et de recherches de famille.

N’hésitez pas à faire marcher votre réseau ou à utiliser les forums pour connaître les avis des personnes.

Inscrivez-vous notamment sur ce forum http://aupairauxusa.easyforumpro.com/ où vous trouverez des tonnes d’informations et de témoignages qui pourront vous guider pour faire votre choix. Et vous pourrez également contacter des actuelles ou anciennes au pairs pour leur demander des conseils.

L’entretien avec l’agence

Une fois votre agence trouvée, prenez contact avec elle afin de passer l’entretien. En fait les grands organismes ont des branches ou correspondants dans différentes régions de France, qui vous font l’interview et le test. Par exemple, en étant à Bordeaux, quand j’ai commencé mes démarches, j’ai choisi une agence de la ville, Oliver Twist, qui est assimilée à l’organisme Au Pair in America.  Je pouvais donc être mise en contact que par des familles qui avait choisi au Pair in America pour trouver leur fille au pair.

Pour ce qui concerne l’entretien, il a pour but de connaître vos motivations et ce que vous attendez de la famille. Il faudra alors bien savoir ce qui vous fait envie de partir et ce que vous recherchez. Vous devrez savoir si vous êtes prête à travailler pour une famille monoparentale ou pour une famille divorcée par exemple. Vous serez également testée sur votre niveau d’anglais. Je vous rassure, il ne faut pas beaucoup stresser par rapport à ça, de nombreuses filles arrivent avec un niveau très faible et progressent d’autant plus vite que d’autres avec un très bon niveau.

Skyline Chicago

Puis vous terminerez avec un test psychologique, pour savoir si vous êtes apte psychologiquement à vivre cette aventure. Il faudra normalement payer aux environs de 130€ pour cet entretien. Le coût varie en fonction des agences.

Le dossier pour les familles

Après avoir passé votre entretien avec l’agence, réussi votre test psychologique et d’anglais, vous êtes prêtes pour monter votre dossier.  Plus vous l’aurez terminé tôt, plus vous pourrez partir tôt. Encore faut-il bien le soigner pour être sur de mettre toutes les chances de son côté pour trouver la bonne famille.  Dans ce dossier vous devrez mettre une attestation médicale de votre médecin, au minimum deux lettres de références des enfants que vous aurez gardé avec les heures  afin de justifier à la fin que vous avez au minimum 200h.  Attention le babysitting de vos neveux, nièces voire frères ou sœurs ne comptent pas dans l’expérience demandée.  Vous devrez rédiger une lettre de motivation en anglais qui sera remise aux familles intéressées par votre profil. N’hésitez pas à la faire relire par quelqu’un de bilingue ou un prof d’anglais pour mettre toutes les chances de votre côté. Vous devrez vous présenter, dire ce que vous faites, présenter vos hobbies. De plus, depuis quelques années maintenant, il faut monter une vidéo afin de se présenter plus en détails. Vous pouvez vous filmer avec les enfants que vous babysittez, votre famille, vos amis, chez vous…tout en parlant anglais ! Enfin il faudra un permis international (obtenu à votre sous préfecture ou préfecture), le justificatif d’un casier judiciaire vierge et le certificat médical qui prouve une bonne condition physique pour partir.route66

Contact avec les familles

Une fois votre dossier bouclé et validé par l’organisme , il est distribué aux familles en fonction de ce qu’elles recherchent et de vos préférences.

Vous recevrez une alerte par e-mail, pour dire que votre dossier est entre les mains d’une famille. Elle vous contactera rapidement ensuite afin de vous proposer un entretien skype un appel téléphonique. Lorsqu’une famille prend votre dossier, vous avez accès à leur lettre de présentation et à plusieurs photos. Relisez la bien et préparez vos questions avant de discuter avec eux par téléphone. Votre organisme vous remettra une liste de questions types à poser à la famille. Certaines questions peuvent être répondues par leur lettre. Cependant n’hésitez pas à creuser par mail ou par skype afin d’obtenir plus de détails sur ce qu’ils attendent de leur au pair. Ainsi je vous conseille fortement de savoir : comment ils considèrent leur au pair au sein de leur famille, s’ils vous donnent un couvre-feu la semaine ou le weekend, quel sera votre emploi du temps et si vos horaires sont toujours fixes. Bien entendu, cherchez à communiquez avec les enfants puisque c’est avec eux que vous passerez la majeure partie de votre temps. Demandez également s’ils ont des handicaps physiques ou psychologiques qu’ils auraient peut être essayé de dissimuler dans leur présentation.

Attendez de faire connaissance avec plusieurs familles avant de « matcher » (s’engager avec une famille). Ne dîtes pas oui dès que la première famille souhaite vous recevoir, et ne choisissez pas non plus votre famille en fonction de la ville où elle vit. Par exemple vous pouvez passer une année merveilleuse à Detroit au sein d’une famille adorable en vous faisant de supers amis ou tomber dans une famille de San Francisco qui ne vous laisse rien faire  et qui vous empêche de sortir avec des enfants mal élevés.

san francisco-voyage-aupair

Le VISA J-1.

 

Quand vous avez trouvé votre famille, vous êtes enfin soulagée et déjà prête à partir. Avant cela, il faut passer par l’étape Visa. Et si vous pensiez que préparer son dossier pour votre agence et les familles américaines était compliqué, cette étape est encore plus délicate et se fait tout en anglais. Vous recevrez tous les documents nécessaires par votre organisme afin de vous guider dans cette dernière étape des formalités. Afin d’obtenir votre visa J, il faut remplir le formulaire  DS-160 en ligne pour la demande de séjour temporaire. Celui-ci dûment complété sera transmis électroniquement aux services consulaires de l’Ambassade des Etats-Unis à Paris.  Vous devrez également compléter le formulaire DS 019. Ces documents imprimés, 
 Vous devrez prendre rendez-vous à l’ambassade des Etats-Unis à Paris afin d’aller emmener tous vos papiers et recevoir votre visa. Une fois à l’ambassade, vous y laisserez votre Passeport avec une enveloppe chronopost afin qu’ils vous votre passeport avec le visa. Il vous reste plus qu’à préparer votre valise, les adaptateurs et vous êtes prêtes à partir.

aupair-usa

L’arrivée aux Etats-Unis

 

Vous serez attendue par une personne de votre organisme dès votre arrivée à l’aéroport, qui sera tenue de vous accompagner au lieu de rassemblement avec des au pairs du monde entier. Pendant 3 jours vous aurez une formation afin de vous préparer à ce qui vous attend au cours de l’année mais aussi vous (ré)apprendre les gestes de premier secours. Cette formation est pris en charge par l’organisme. Avec Au Pair in America, nous étions à l’hôtel Sheraton dans le Connecticut et lors d’une soirée, nous avons pu aller à New York. Cette soirée était organisée par l’organisme mais à vos frais.  Quelques fois il arrive que votre famille d’accueil vous l’offre. Après ces 3 journées intenses il est temps de commencer la grande aventure de profiter à fond de cette année inoubliable.

Même si s’occuper d’enfants à l’étranger n’est pas toujours passionnant , je trouve que c’est un des moyens les plus avantageux pour partir à l’étranger pour une première fois : vous gagnez votre argent, vous pouvez voyager et vous avez toujours un toit au dessus de votre tête, de la nourriture dans le frigo tout en étant suivi par l’organisme. S’occuper d’enfants d’une culture étrangère n’est pas forcément facile au quotidien, mais il faut saisir les codes de l’éducation américaine et savoir écouter et rester présente avec sa famille d’accueil afin de réussir son année. Les conseils principaux que je donnerais : ne pas essayer de remplacer les parents en apportant ses méthodes éducatives, et se montrer ouverte aux dialogues afin de pouvoir communiquer facilement avec toute la famille d’accueil.

 

A noter qu’avec certains organismes,  les garçons peuvent aussi être au pair.

3 réflexions sur “Comment devenir au pair aux Etats Unis”

    1. Oui c’est un peu fastidieux toutes ces démarches mais quand on l’a fait on se dit que c’est super simple. Je regrette pas du tout cette expérience même si les enfants américains ne sont pas toujours très faciles 😉

  1. Ping : Le 5 décembre 2011: Départ pour mon premier voyage |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.