voyage-dublin-temple-bar-002

Si vous me suivez sur Instagram, vous n’avez sûrement pas manqué les photos de mon voyage à Dublin au mois d’Août. Avec mon chéri, on parlait depuis longtemps de se faire un voyage à Dublin, dont on nous en avait souvent dit du bien. A l’occasion de ses 30 ans (et par manque d’idée cadeau), j’ai voulu marquer ce passage à la trentaine en lui offrant un voyage dans la capitale irlandaise le temps d’un week-end prolongé.

Dublin en 3-4 jours

 Dublin_voyage_hapenny_bridge

Préparer son voyage à Dublin

 

– S’y rendre : en avion
>> vol direct 2h depuis Bordeaux avec Aer Lingus
ou vol 1H45 depuis La Rochelle avec Ryanair

– Monnaie : l’€uro
– 1h de décalage horaire avec la France
– Document : carte d’identité ou passeport

Pour rejoindre le centre ville de Dublin :

– prendre le bus surélevé Prix du trajet : 3,20€. C’est le moyen le économique pour vous rendre de l’aéroport de Dublin au centre-ville.

– Il faut compter environ 30-50€ pour aller en ville en taxi.

– Uber n’est pas très utilisé à Dublin. Son équivalent irlandais, pour des prix moins chers que les taxis et que les Uber est : myTaxi . 20-26€, ça reste toujours moins cher que les taxis habituels.

1er jour – Vendredi :

A peine le temps de déposer nos bagages dans notre logement Airbnb, nous partons au musée Guinness, qui se trouve à 20 minutes à pied de l’appartement Ce musée est un incontournable pour tous les amateurs de la bière ambrée. Ayant réservé les billets par Internet, l’entrée est très rapide. Je vous conseille vivement de réserver vos billets sur Internet pour éviter la queue en arrivant à ce musée. Avec ces billets électroniques, il vous suffira juste d’aller à droite en entrant et d’imprimer les tickets sur une machine. Au travers de la visite, on vous montre toutes les étapes de la fabrication de la bière Stout et l’histoire de Guinness.

 

     

Vous pourrez également avoir accès à la dégustation après la visite. Avec notre ticket on avait droit à 3 petits verres de différentes bières. L’occasion de tester différents styles pour pouvoir mieux les déguster durant la suite du voyage à Dublin. Même si vous n’êtes pas fan de bière je vous conseille cette visite pour découvrir l’histoire de cette institution irlandaise

La visite a coûté 16€ par personne. Les billets pour la Guinness Storehouse n’ont pas le même prix en fonction des horaires. Ils peuvent varier de plus ou moins 2€. Il y a aussi des tickets plus chers permettant d’apprendre à servir comme il se doit une pinte de Guinness.

Le dernier étage vous offre une vue à 360° sur tout Dublin et vous pouvez y venir pour déguster votre bière.

Comme tout bon musée vous avez également la possibilité d’acheter quelques souvenirs de votre passage à la Guinness Storehouse à la fin de la visite. Les prix ne sont pas forcément plus élevés que dans les autres magasins touristiques.

Après ce premier aperçu de Dublin, direction le quartier de Temple Bar.

Sur notre chemin, on tombe sur la cathédrale Christ Church qui est une des plus connues de la capitale. Sa crypte est une des premières constructions de la ville. De ce que j’en avais vu en photos, l’extérieur est beaucoup plus impressionnant que son intérieur, notamment pour son pont au dessus de la route.

Dublin_street_001

 

Dublin_cathedral_christ_church_007 Dublin_cathedral_christ_church_008-2

Dublin_cathedral_christ_church_009  voyage-dublin-porte

Dublin_liffey

voyage-dublin-temple-bar_Je suis étonnée de voir cette ville aussi fleurie, mais je ne peux que m’en réjouir. À 18h le bar Temple Bar est déjà envahi de monde venant écouter un groupe de musique celtique. Je tombe sous le charme de l’ambiance. On prend notre première pinte pour profiter de l’environnement animé.

voyage-dublin-temple-bar-002

voyage-dublin-temple-bar

Dublin_temple_bar_003

On est ensuite allés dîner à Bunsen à qui a souvent été recommandé sur les blogs.  Quand on a voulu y aller, il n’y avait pas de place, mais ils ont pris notre numéro pour nous envoyer un SMS lorsque l’on pourrait venir y manger. 10 – 15 minutes après nous étions informés que notre table étaient prêtes. Ne vous attendez pas à un restaurant gastronomique, on est plutôt dans le style « restauration rapide » tout en étant servis à table. Je vous recommande également cette adresse où les burgers étaient délicieux et pour son emplacement idéal lorsque l’on veut profiter d’une soirée à Temple Bar.

voyage-dublin-pub

2ème jour – Samedi :

dublin_iveagh-garden

Pour commencer la journée en douceur, on commence par se balader dans les parcs de la ville : Iveagh Gardens et le plus connu St stephen’s Green. St Stephen’s Green est le plus apprécié de la capitale même s’il était autrefois le lieu d’éxécution publique de Dublin. Peupliers, petits lacs et canards…  c’est l’endroit idéal pour venir faire une pause détente et nature entre quelques visites. En fin de matinée il n’y avait pas énormément de monde.

dublin_iveagh_garden_001     dublin_iveagh_garden

Dublin_weekend_parc_st_stephens_green           voyage-dublin-st-Stephen-park

 

voyage-dublin-park-st-stephen

A la sortie du parc on arrive sur Grafton Street, la rue commerçante avec toutes les boutiques habituelles pour une capitale européenne. On tombe sur un artiste de rue qui fait plutôt des belles chansons avec son piano. On s’arrête quelques instants pour profiter de sa musique et acheter son disque par la même occasion.

Dublin_david_owens_artiste

 

A l’angle de cette rue se trouve également le centre Commercial St Stephen’s Green, du même nom du parc. On en profite pour acheter quelques souvenirs. Ce centre commercial est très original pour son architecture intérieure et très lumineux grâce à ses plafonds de verre. Jugez par vous même !

Dublin_centre_commercial    dublin_centre_commercial-stephens_green

 

 

Direction le marché fermier de Temple Bar !

Au farmer’s market de Temple Bar, vous pourrez retrouver des crêpes, du pain de différentes sortes, des huîtres, des spécialités latines (empanadas, tacos…), des pâtisseries, des sandwichs grecs … bref un large choix de type de nourriture pour manger sur le pouce

avec des bons produits locaux et parfois bios. Le marché est un peu difficile à trouver, mais je ne peux que le vous conseiller, je me suis régalée. En revanche en temps de pluie, mieux vaut l’éviter il n’y a pas vraiment de places pour s’asseoir et manger, à part les bancs publics. A noter que ce marché se tient uniquement le samedi de 10h à 16h30. Donc optez pour ce marché si vous y êtes un samedi ensoleillé à Dublin le temps d’un déjeuner ! Adresse : Meeting House Square

Dublin_farmer's_market

 

Dublin_voyage_pub_snug

voyage-dublin-bridge

Il fait tellement beau qu’on n’a pas envie de s’enfermer dans un musée. On décide de se balader à pied, on entre quelques instants dans la cour du Trinity College, puis on décide de faire un tour en bateau. Malheureusement Dublin c’est pas Amsterdam, on ne trouve pas ce qu’on souhaite. On continue donc notre ballade à pied de l’autre côté en traversant le Liffey, le fleuve qui passe à Dublin, par le célèbre Ha’penny Bridge.
On en profite pour aller faire un tour à The Church Bar qu’on m’avait énormément recommandé sur Twitter. Finalement en milieu d’après-midi le bar et à part le fait que ce bar soit dans une ancienne église, l’ambiance n’était pas forcément au rendez-vous pour nous faire rester. Peut-être que le soir c’est mieux, vous me direz !

Dublin_voyage_church_bar_001

Dublin_voyage_church_bar

Petite pause goûter avec un maxi donut chez The Rolling Donut pour se faire plaisir. J’avais vu plusieurs fois cette enseigne dans la ville, alors dès le premier petit creux, j’en ai profité.

On retourne du côté de Temple Bar en milieu d’après-midi  c’est déjà la fête dans certains bars. Une pause pour se rafraîchir avec un cidre et découvrir un nouveau sport,le football gaéllique qui semble-t-il est le sport national et populaire d’Irlande. C’est un foot où les buts sont un mix entre ceux du rugby et ceux du foot, on peut tirer avec les pieds et faire des passes avec les mains, mais les plaquages et les tacles y sont interdits.

Temple bar est également un quartier où vous retrouverez énormément de street-art.

dublin_street_art_temple_bar_002

dublin_street_temple_bar_001

dublin_street-art_temple_bar

dublin_street_art_temple_bar

 

voyage-dublin-temple-bar-street-art

 

 

dublin_street_art_dog

 

 

dublin_street-art_rabbit

Les docklands est un nouveau quartier qui se développent énormément et où il est agréable de se promener pour admirer les couchers de soleil sur Dublin et apprécier les constructions plus modernes comme le pont Samuel Beckett inauguré en 2009 ou encore le Convention Centre avec son dome sur sa façade principale.

dublin_sunset_bridge_samuel_beckett

dublin_sunset_liffey

voyage-dublin-pont

 

dublin_dockland

 

 

dublin_convention_centre_dockland

 

dublin_convention_centre_dockland_003

dublin_pub_ferryman

 

 

Pour dîner, on va au Market Bar. Dans ce grand bâtiment aux allures de vieille fabrique industrielle avec sa cuisine ouverte, on peut déguster de délicieux tapas et apparemment les meilleures « patatas bravas » de la ville. Adresse :

3ème jour – Dimanche :

On commence par la visite du Trinity College, un autre incontournable lors d’un weekend à Dublin. Cette université, créée en 1592 la reine Elizabeth 1er est une des plus prestigieuse du pays et une des meilleures d’Europe. L’école a très bien vécu et est toujours très bien entretenue avec une pelouse bien verte. Même si cet endroit reste touristique, c’est un véritable havre de paix dans la ville.

Je vous  conseille de prendre une visite guidée. Pour 13€ environ par personne, un étudiant de Trinity College parlant français (avec un tout petit accent irlandais) vous expliquera le rôle de chaque bâtiment de cette université avec des anecdotes sur les moindres recoins du campus. C’est intéressant de voir comment les universités fonctionnent dans un autre pays que le nôtre.

dublin_trinity_college_visite_005

 

dublin_trinity_college_002     dublin_trinity_college_library_harry_potter      Dublin_voyage_trinity_college      voyage-dublin-trinity-college-george-salmon-2      voyage-dublin-trinity-college-george-salmon

dublin_trinity_college_visite_entrace

Après la visite guidée, rendez-vous dans la Old Library, l’attente pour y rentrer peut s’allonger très vite. Cette bibliothèque regorge de plus de 4 millions de livres. A l’entrée de celle-ci, on peut contempler le Book of Kells. Daté de l’an 800, c’est un des plus anciens livres du monde sur lesquels seraient copiés en latin les 4 évangiles du nouveau testament par des moines de St Colmcille.

200 000 des plus anciens livres sont stockés dans la long Room. C’est le lieu clé de la visite de Trinity College. Dans cette impressionnante bibliothèque de plus de 14 mètres de hauts, on peut également lire un rare exemplaire de la Proclamation de la République Irlandaise, admirer la harpe de Brian Boru qui date de 1400 environ ou encore des brouillons de Samuel Beckett qui a étudié dans cette université!

dublin_library_harry_potter     dublin_library_trinity_college_002

 

dublin_library_trinity_college

 dublin_library_trinity_college_visite_ààéLe prix payé au départ comprend la visite guidée de 40 minutes environ et le droit de rentrer dans la Old Library. Vous avez également droit à un café offert.

 

Direction la presqu’île d’HOWTH !voyage-dublin-howth-008

>>> Comment aller à Howth depuis Dublin ?

Pour aller à Howth, il suffit de prendre le bus 31 directement depuis Abbey Street Lower à Dublin, à 5 minutes à pieds de O’Connell Bridge. Comptez 3,30€ par personne pour l’aller que vous pouvez payer directement dans le bus. En 45 minutes vous serez rendus à Howth. Il y a aussi la possibilité de prendre le DART mais c’est plus cher.

A votre arrivée en bus, descendez dès l’entrée du village du pêcheur sur Harbour Road. Sur votre gauche, vous aurez directement le port de Howth et ses petits restaurants de fruits de mer venus tout droit des pêcheurs du village. A droite, il y a le petit marché de Howth qui est ouvert tous les jours de la semaine. Vous pourrez vous y restaurer ou ramener quelques souvenirs d’artisans locaux.

 

voyage_dublin_howth_porte_bleue

 

voyage-dublin-maison-howth

Nous avons opté pour le déjeuner au Abbey Tavern, un pub très tranquille, plutôt familial où on a été très bien accueillis. Une famille qui fêtait un anniversaire à une table juste à côté nous a même proposé une part du gâteau. Trop gentil ! Nous avons opté pour un fish and chips comme nous n’en avions pas encore mangé jusqu’à présent lors de ce weekend à Dublin. Ce fish & chips était divin, mes papilles s’en souviennent encore.

 

voyage-dublin-howth-abbey-tavern

dublin_howth_pub_fish_chips

Après avoir repris des forces, l’après-midi ayant été déjà bien entamé, direction une petite promenade le long des falaises. Il existe plusieurs randonnées plus ou moins longues. Il faudra commencer par s’éloigner du port et continuer la route principale qui s’élève un peu. Au bout de quelques centaines de mètres vous arriverez sur le début du chemin de sentier. Un panneau vous indiquera les différentes randonnées possibles. Si je me souviens bien c’est 2h, 4h ou 6h avec des sentiers de différentes couleurs, même si les couleurs ne sont pas forcément bien indiquées ni les distances. Peu importe.

voyage-dublin-port-howth

voyage_dublin_howth_port_01

dublin_howth_walk

voyage-dublin-howth-2  voyage-dublin-howth-004

 

dublin_howth_walk_003

voyage_dublin_maison_howth

 

Plus on s’éloigne du port, plus le soleil disparaît. Mais le paysage avec la mer d’Irlande, ces étendues de vert, ces fleurs sauvages, ne peut que me réjouir. On croise d’autres randonneurs de temps en temps mais pas tant que ça.  Le chemin n’est pas difficile mais prévoyez quand même une paire de baskets pour marcher plus confortablement. Les falaises se suivent et ne se ressemblent pas. On aperçoit de temps à autre le phare The Baily LightHouse ou quelques chalutiers et paquebots de croisière. Cette randonnée offre une vue incroyable sur les paysages typiques d’Irlande.

voyage-dublin-howth-005    voyage-dublin-howth-5  voyage-dublin-howth-4  dublin_howth_walk_cliff_002dublin_howth_walk_008

 

dublin_howth_cliff_walk_girl_001
dublin_howth_cliff_walk_lighthouse_002
dublin_howth_cliff_walk

 

dublin_howth_cliff_walk_sea

dublin_howth_cliff_walk_lighthouse_002

dublin_howth_bailey_lighthouse

Les falaises sont très impressionnantes et peuvent parfois donner un peu le vertige aux plus sensibles. On s’arrête plusieurs fois pour admirer la superbe vue que l’on a et immortaliser ces instants en photos. On reprend notre chemin ensuite mais sans vraiment atteindre le phare. On se dirige vers la route pour retourner vers le port. Sans y arriver, nous tombons sur le bus 31 arrêté. Nous en profitons pour monter dans le bus et rentrer à Dublin avant qu’il ne soit trop tard.

dublin_howth_cliff_walk_008

Si vous aimez les balades au grand air et les beaux paysages, je vous recommande de venir à Howth. Ca dépayse et ça fait du bien de profiter de l’air de la nature pendant un city-trip comme celui là.

Pour le retour vers Dublin, le bus vous déposera directement sur O’Connell Street, la grande avenue de Dublin, en quelques sortes les Champs Elysées Irlandais.

Le soir on a rejoint le pub Oliver St. John Gogarty. J’ai particulièrement adoré ce pub traditionnel sur 3 ou 4 étages. Dès 17h deux musiciens ont animé le bar avec leur musiques celtiques. Moi qui adorait ce genre de musique il y a quelques années, petit retour en arrière. J’aime toujours autant, et j’adore voir la ferveur des irlandais autour de ces musiques. Nous nous joignons à la fête en dansant avec les irlandais. Pour un dimanche soir comme celui-là, on peut dire que les dublinois savent profiter à fond de leur weekend. Le pub est resté animé jusqu’à la dernière chanson. Mis à part les enfants, toutes les générations sont représentées. L’ambiance reste bonne enfant, chaleureuse et familiale. On a adoré se mêler à cette fête et on gardera un très bon souvenir de cette soirée.

 

dublin_jameson_soup  voyage-dublin-pub-irlandais

 4ème jour – Lundi : départ de Dublin

Avant de partir on se pose au Lemon, pour déguster de très bonnes crêpes. Le choix de plats est assez fou entre les crêpes salés, les crêpes sucrées, les pancakes, le pain perdu. Petit cheat meal de la semaine avant d’aller prendre l’avion et de retourner à notre train-train quotidien.

 

dublin_molly_mallone

HEBERGEMENT :

 

Pendant ces 4 jours, nous avons logé dans cet appartement à 20 minutes à pieds de Temple Bar, à 25 minutes à pieds du Guinness Storehouse. Même si l’architecture n’a rien d’extraordinaire et que les bâtiments n’ont pas de charme particulier, il faut savoir que les loyers sont très chers à Dublin. Si la ville n’a pas l’image d’une ville chic à la première pensée, il ne faut pas s’étonner du prix des loyers et s’attendre à une nuit à 100€ minimum sans être en plein coeur de la ville et sans « luxe ».

 

 

Notre logement se situait en face de l’église St Kevin. Kevin étant le patron de la ville de Dublin

 Dublin_church_002

 

A 300 mètres de notre appartement Airbnb, se trouvait EatYard, un terrain avec plein de petites cabanes en mode street-food. Nous n’avons pas pu y aller quand c’était ouvert, mais au vu des avis et des photos, il y a de quoi se régaler.

dublin_eatyard

 

Point
Météo

On est allés à Dublin fin Août, nous avons eu la chance de ne pas avoir de pluie du tout pendant les 4 jours.

Prévoyez une veste pour vous couvrir et des manches longues. 

 

La carte

Retrouvez ci-dessous la carte avec tous les lieux dont je vous ai parlés dans cet article : restaurants, visites, balades.

 

Au final ce voyage à Dublin qui était un cadeau pour mon chéri pour son anniversaire, n’a pas été remplis de visites de musées ou autre site touristique. On s’est laissé porté sans trop s’imposer de visites. La prochaine fois que nous irons en Irlande, j’espère avoir plus de temps pour visiter davantage la campagne irlandaise et voir les célèbres Cliff of Moher, ou encore la ville de Cork.

Les autres points d’intérêt que j’aurais aimés visiter :
-Prison de Kilmainham Goal. Cette prison qui a joué un rôle clé dans la lutte de l’Irlande pour obtenir son indépendance est très prisée. N’ayant pas réservé les tickets à l’avance il était trop tard pour venir

-Louer des vélos et venir se promener au Phoenix Park : Ce parc est le second plus grand park d’Europe. On peut même y croiser des biches très tôt le matin !

 

Êtes-vous déjà allés à Dublin ? Qu’y avez vous préféré ? Que me conseilleriez vous pour un prochain voyage en Irlande ?

 

Si vous êtes sur Pinterest et que vous souhaitez conserver cet article, épinglez-le pour votre futur voyage à Dublin.

 

 

Vous aimerez aussi :

Après plus d’un an en tant qu’au Pair à Chicago, et un an en tant qu’expat en République Tchèque, j’ai décidé d’ouvrir un blog pour partager mes voyages aux Etats-Unis, en Europe.

Un commentaire sur “Voyage à Dublin : guide de voyage pour 3 jours”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *